D'un autre côté

L'Apothicaire-

"Un savant qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle"

 
c'est une histoire bien longue mais pas ennuyeuse du tout.
J'ai tout de suite été happée par cet étonnant personnage qu'est l'apothicaire Andréas Saint-Loup. Homme très  érudit pour qui les plantes n'ont plus de secret mais également un homme possédant une grande culture générale.
Ces ennuis commencent d'une façon peu banale. Un matin, alors qu'il est  chez lui, il passe devant une petite porte située sous un escalier. 
Il s’arrête soudain n'ayant plus aucun  souvenir de l'avoir vu. Était-elle là avant ? surement. 
Cela doit venir de sa mémoire.
 Il  commence alors quelques interrogatoires autour de lui au sujet de cette porte donnant sur une petite pièce.  Les réponses qu'il va avoir l’étonne. Il veut en savoir plus.
Ses recherches vont le mener très loin.
Il se lance alors dans un grand voyage, semé d’embûches car il est poursuivi par deux cavaliers quelques peu bizarres, par le grand inquisiteur de France et par Monsieur, frère du roi.
Mais ce voyage il ne le fait pas seul. Il est accompagné par son jeune apprenti . Un grand adolescent parfois maladroit mais loin d'être sot. Et surtout très attaché à son maître. Et puis fait également parti du voyage  Aalis, une jeune fille qui traîne derrière elle un lourd passé douloureux.
C'est donc ce trio qu nous suivons tout le long  qui se retrouve mêlé à une  aventure ésotérique m'étant leur vie parfois en danger.
 
Notes personnelles :
Une histoire à rebondissements, un brin fantastique et humoristique. Certaines répliques m'ont bien fait sourire.
Bref j'ai passé un  bon moment de lecture . L'histoire m'a tenue en haleine tout le long malgré sa longueur car  j'ai aimé ces tous ces personnages. Je me demandais souvent comment tout cela pouvait finir. Je ne pensais pas à cette fin là, qui, sur l'instant, m'a laissée septique. Puis au fond je me suis dit : après tout , pourquoi pas ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article