En finir avec Eddy Bellegueulle- Edourd Louis

J'avais beaucoup entendu parler de ce livre et donc je me suis lancée dans cette lecture.
 
" je suis part en courant, tout à coup. Juste le temps d'entendre ma mère me dire qu'est-ce qui fait le débile là ? je ne voulais  pas rester à leur côté, je refusais de partager ce moment avec eux. j'étais déjà loin, j e n'appartenais plus à leur monde désormais, la lettre le disait. 
Je suis allé dans les champs  et j'ai marché une bonne partie de la nuit, la fraîcheur du Nord, les chemins de etrre, l'odeur de colza, très forte à ce moment de l'année. Toute la nuit fut consacrée à l'élaboration de ma nouvelle vie loin d'ici.

En vérité, l'insurrection contre mes parents, contre la pauvreté, contre ma classe sociale, son racisme,sa violence, ses habitudes, n'a été que seconde. Car avant de m'insurger contre le monde de mon enfance, c'est le monde mon enfance qui s'est insurgé contre moi. Très vite j'ai été pour ma famille et les autres une source de honte, et même du dégoût.

Je n'ai pas eu d'autres choix que de prendre la fuite.

Ce livre est une tentative pour comprendre."

Du Zola mais  au 21ème siècle  . C'est la grande misère.
 Là on bouffe (très mal) on boit beaucoup, on regarde la télévision sans arrêt, on est raciste, ignorants, vulgaire...On cumule tous les défauts.
L'auteur raconte son enfance de manière très cru , c'est assez brutal.
Mais l'issue est plus heureuse et c'est tant mieux .
Bien sur on ne peut pas rester insensible à cette lecture mai...j'avais l'impression de lire un rapport.
 
 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article