La part des flammes - Gaëlle Nohant

 

Le point de départ est l'incendie du Bazar de la Charité datant de 1897 et  à travers ce drame se révèle le destin de  trois femmes.
La duchesse d'Alençon, la sœur  de Sissi, très engagée dans les œuvres charitables et qui vient en aide aux plus démunis. Elle le paiera de sa vie.
 Constance d'Estingel dont la mère à l’extrême  froideur à pour seul souci de la marier à tout prix.
Puis  Violaine de Raezal, une jeune veuve qui pense elle aussi ses blessures, plus morales que physiques.  
 
Appréciation générale : Très positive
 
Caractéristiques :
A travers ce drame  qui a eu lieu on voit le parcours de trois femmes ayant vécu cet événement. Dans ce Paris de la Belle Epoque les femmes ne sont pas libres. L'incendie révèle les personnalités de chacun et chacune.
 
Notes personnelles :
J'ai aimé le côté historique de cette lecture et voir dans le détail le tableau de cette société par la petite et la grande histoire.
 
Plusieurs images marquantes : 
L’enchevêtrement des corps brûlés et les membres retrouvés dont on ne sait à qui ils appartiennent.
Ou encore ce duel à l’épée entre deux protagonistes et dont aucun des deux ne sait se battre.
 
 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article